Non tu n’as pas les cheveux secs

Pfffiou, depuis quelques temps je passe des heures et des heures à en apprendre plus sur les cheveux.
Et oui devenir conseillère en soins capillaires sans en connaître un minimum sur les cheveux, ça n’a pas de sens n’est-ce pas ? Et je me suis rendue compte ces derniers temps, que je n’y connaissais pas grand chose…

Alors j’ai commencé à apprendre, jusqu’à tomber sur des trucs….qui s’écartent un peu de toutes les croyances que je pouvais avoir au départ sur les cheveux.

On parle constamment d’hydratation ou encore de nutriment…alors qu’en réalité le cheveu est une matière morte, comme un bout de bois, un bout de cuir….et à priori il n’aurait pas vraiment besoin d’être hydraté, ni d’être nourri…Mais verni oui !

Le follicule, lui, vit. Il produit et en produisant du cheveu, ça pousse aux fesses cette grande tige morte. Donc prendre soin de la racine, et donc du follicule cela va de soi. En traitant le cuir chevelu, et ça tombe bien Monat se concentre principalement sur le cuir chevelu.

Et nous on est là, à dire attention. « Attention, le cheveu, il a soif, il a faim… » Bah non le pauvre, il est mort !

Bon alors, qu’ai-je compris de toutes mes fouilles ?

HYDRATATION

Eh bien qu’en réalité, ceux qui pensaient avoir les cheveux secs, n’avaient pas les cheveux secs. 😀

Selon certaines études scientifiques, peu connues, sinon ça détruirait tout le marketing qu’il y a autour, un cheveu d’apparence sèche, serait un cheveu qui contient trop d’eau…. Et donc un cheveu poreux.

En même temps ça semble logique, plus tu ajoutes d’eau sur quelque chose, plus ça de vient mou et poreux..donc le but ne serait pas de lui apporter plus d’eau on est d’accord ?

Qu’en est-il alors de cette histoire de porosité.

POROSITE

Faible porosité, Haute porosité ?
Porosité médium 3/4 ?

En gros un cheveu poreux serait un cheveu abimé, et un cheveu non poreux, un cheveu sain. Point.
Et si on fait ce fameux test du verre d’eau, on risque surtout de voir un cheveu peu poreux à la racine, car tout neuf et poreux à la pointe car c’est un cheveu qui a vécu avec des cuticules/écailles plus abîmées et donc plus ouvertes ….
Perso le test du cheveu poreux, je vais éviter de me prendre la tête avec (car en réalité c’est le départ de toutes mes recherches, je n’arrivais pas à comprendre comment on pouvait faire un diagnostic avec ça, d’où la raison de mes recherches qui m’ont poussé toujours un peu loin).

D’ailleurs, quand on parle de cheveux mousseux, de cheveux secs, cassés, abîmés, avec des frisottis. Ce n’est ni plus ni moins qu’un cheveu avec des écailles ouvertes, donc poreux.
C’est un cheveu qui n’est pas hydrophobe, c’est à dire qui n’est pas imperméable.
Donc…l’eau entre et la fibre gonfle et on se retrouve avec une coupe caca boudin.

Pourquoi les asiatiques, dans leur pays à 100% d’humidité, gardent leur cheveux au top sur la tête ?
Parce que les cheveux de type asiatique sont tout plein de cuticules ! Comme un mur de briques, bien étanche, pas de trou pour laisser passer l’eau.

Le cheveu caucasien lui est bien moins protégé, quant au cheveu africain, ce sont ceux qui contiennent le moins de cuticules ! Donc là c’est froufrou max.

Pourquoi l’eau est l’ennemi numéro UN des cheveux ?

Déjà on te dit qu’il faut surtout pas les coiffer mouillés (si tu le fais, il faut faire attention de mettre un conditionner (un après-shampoing, un masque, un leave-in, bref quelque chose qui va protéger le cheveu pour ne pas le fragiliser)).
Comme je l’ai dit plus haut, dès qu’on est confronté à l’humidité, nos cheveux partent en cacahuète…pourquoi alors que justement l’eau viendrait les hydrater ?!

Pourquoi quand on sort de chez le coiffeur, nos cheveux sont tout beaux tout lisses ?!
Eh bien parce que justement toute l’eau qu’on retenait s’est évaporée grâce au séchage chaleur ++…

Mais pourquoi le sèche-cheveux les abîme ? Bah parce que ça bousille quand même les cuticules qui vont faire que ton cheveu va devenir poreux au fur et à mesure.

Cependant il est toujours mieux de sécher ses cheveux (à une certaine distance et à faible chaleur) que les laisser sécher et macérer à l’air libre, car encore une fois, l’eau n’est pas bonne pour les cheveux.

Du coup je me tâte vraiment à tenter les lavages à l’eau filtrée…mais bon quelle galère…ahah à voir dans le temps. Je teste un peu tout en ce moment.
Je me lave les cheveux trèèèès, trop souvent à cause du sport, ce qui n’est pas bon pour les cheveux, et en plus avec une eau très dure, si bien qu’en essayant de réparer mes cheveux je crois que d’un autre côté je les bousille aussi…

Au passage j’ai appris que c’est ce qu’utilisait Monat, l’eau filtrée à osmose inversée… donc finalement on flingue un peu la qualité du shampoing et se servir d’une eau pleine de calcaire..

Alors le but finalement ce n’est pas forcément d’hydrater ses cheveux, selon cette étude, mais de boucher les trous, lisser les cuticules, lustrer, lubrifier, vernir, appliquer une couche permettant de bien lisser le cheveu fin de le rendre doux, brillant, souple…lui donner une apparence saine.

Ce à quoi servent les huiles végétales, les silicones (Qui ne sont pas si horrrrribles qu’on peut le prétendre au final), les ammoniums quartenaires appelés aussi les Quats, les « nouveaux silicones » etc….en fait nos soins servent principalement à ça de ce que je comprends. Et non pas à hydrater.

D’ailleurs, autre point auquel je pense, ça me fait marrer car de toutes les dizaines (centaines ?) de commentaires que j’ai lus, tous ceux qui ont utilisé QUE des produits 100% naturels se sont retrouvés avec des cheveux tout moches…xD

Mais les Shampoings Monat ne sont pas naturels ?!
Et non…ils sont A BASE NATUREL ! Et quelque part ça me rassure !
Monat utilise des ingrédients considérés comme étant « près de la source ».
Monat combine des ingrédients naturels à des surfactants (pour les nettoyants), des émulsifiants (pour les crèmes et les lotions) et des agents de conservation. Donc techniquement parlant les produits Monat ne sont pas 100% naturels, mais à 98% on va dire…

Pareil, on peut retrouver dans certains produits Monat et à très faible dose, quelques silicones ! Aaaah ! Et vous savez quoi, je me suis empressée de voir si les prochains shampoings que j’avais commandés en contenaient un peu….car en réalité, j’en veux un peu.

Et j’ai pu testé la Gamme Hydratation Avancée de chez Monat qui contient à très très faible dose un peu de silicone (car ça c’est pareil, c’est bien beau de scanner des produits, de récupérer des notes sur Yuka etc…mais Yuka ne fait pas la différence entre un produit qui contient 50% de silicone, ou un produit qui en contient 2%…donc ça n’a pas de sens. Après je dis ça, Monat est très bien noté sur Yuka :))

Tout ça pour dire que la Gamme Hydratation Avancée, pour cheveux secs et fins, est fooolle !! Il donne des cheveux doux, brillants, souples…Waouuuh..
Mais sur le sujet c’est pareil, je vous ferai mon petit compte rendu entre la Gamme Réparation des Dommage qui lui va réparer la fibre, le côté cassant du cheveux, et l’hydratation qui lui va venir apporter de la « douceur »….ou de l’hydratation pour reprendre le terme général.

Allez faisons un petit point sur le Silicone :

SILICONE

Tout d’abord le silicone, c’est aussi une base naturelle finalement 🙂

Les silicones sont issus d’un seul et même composé chimique le plus présent sur terre : le dioxyde de silicium ou encore silice. La silice ou dioxyde de silicium est apparentée au quartz, au sable, au verre ou encore à la roche.

Le maître mot du silicium, est le gainage ! Il sert à gainer les cheveux. Il enveloppe la fibre capillaire pour la protéger, la lisser et lui apporter cet effet « beau cheveu ».
Alors oui on peut se dire que ce n’est pas réel, que superficiellement il va donner une apparence de « bonne santé » aux cheveux alors que ce n’est pas le cas. Yes mais rappelons que le cheveu est une matière morte….donc ce serait comme un bout de bois qu’on veut absolument laisser naturel…mais moche…?

Ca me fait du coup penser aux shampoings 100% naturel qui ne contiennent pas grand chose…ils vont laver le bout de bois et le laisser brut de pomme, avec plein de petites épines qui sortent du bois et que tu rentre malgré toi dans le bout de tes doigts….
Alors qu’est ce qu’on va faire et bien on va le laver éventuellement ok, puis le poncer, le lisser, et le vernir, right ? Eh bien les cheveux c’est à peu près la même chose.

Le problème des silicones c’est qu’ils peuvent s’accumuler sur les cheveux, jusqu’à venir « l’étouffer » mais en réalité ça n’a pas de sens non plus étant donné qu’un cheveu ne respire pas, on ne peut pas l’étouffer ! Mais effectivement à force d’accumuler des silicones, surtout qu’il y a différentes sortes de silicone (je ne suis pas assez renseignée sur le sujet pour le moment) eh bien on risque de boucher l’accès aux cheveux et d’avoir de la difficulté à le « réparer » en atteignant le cortex du cheveu (ce que fait un Bond Repair, comme la Gamme Réparation des dommages).

C’est pour ça que si on ne répare pas le cheveux avant de le rendre beau, bah il pourra pas avoir l’air beau, mais être cassant. Mais je reviendrai sur la Gamme Réparation des Dommages car certains peuvent être déçus quant à son effet au démarrage, nous on attend vite de beaux cheveux quand on achète un système sauf que chaque shampoing se focalise sur quelque chose en particulier. Et si le cheveux est cassé, on répare d’abord la fibre.

Je reviens à mon histoire de bout de bois, si le bout de bois à l’intérieur est rongé imaginons, qu’il est à deux doigts de casser, le vernir ne sert à rien ?
Bon on va surtout le jeter je pense…Ahah mais imaginons que l’on puisse faire quelque chose (je ne suis pas experte en bois donc je n’en sais rien) mais la logique serait de combler les endroits fragiles, afin que le bois ne casse pas ! Ici c’est pareil.

Je repasse donc au silicone : effectivement, si trop de silicone accumulé, on va avoir du mal à atteindre le cortex pour lui apporter des soins..mais un peu de silicone, c’est pas non plus la mer à boire, sachant également que dépendant des silicones, ils partent au bout de quelques shampoings…! Tout dépend ce qu’on utilise également. Mais c’est dingue ça, dès qu’on diabolise quelque chose, on est tous à répéter comme un écho que « Les silicones c’est le mal » sans même savoir d’où ça vient et de ce que ça fait exactement. (et j’espère que vous aurez compris que je ne fais pas la pub des silicones, surtout que ce n’est pas le dada de Monat !)

Et c’est là que je comprends mieux la phase détox Monat.
Ainsi que cette phase de detox de 90 jours. Monat va enlever justement tout ce qu’on a pu mettre d’un peu cracra sur ses cheveux et le rendre le plus « naturel » possible…ou apportant bien sur du gainage, de la brillance, plus avec ses combinaisons d’huiles végétales, de légers silicones dans certains produits mais pas assez pour que le cheveu « étouffe » et je me rends compte que c’est aussi pour ça que mes cheveux ont pris à une vitesse éclaire en faisant mes mèches ou que la coiffeuse m’a carrément brûlé les cheveux avec son fer. Parce que le cheveu n’est plus emmitouflé sous un tas de cochonnerie comme avant.

Je comprends aussi pourquoi une fois qu’on utilise Monat, on reste sur Monat !
Parce que son spray thermo protecteur n’a pas protégé mes cheveux du tout….quand je vois à quel point celui de Monat protège, là à mon avis je n’aurais pas eu le même soucis. En fait, c’est tout un nouveau comportement à adopter lorsque l’on utilise ses soins..;et pour le mieux ! je ne connais pas une seule personne ayant utiliser Monat revenir sur ses anciens shampoings….Enfin sauf les personnes qui n’ont pas été patient pour attendre la phase de détox, ou pour trouver ce qui leur correspondait réellement. Car ça c’est pareil…on connaît peu son cheveu en réalité…
Quand je vois tout ce que j’apprends, je me demande même si tous les coiffeurs connaissent vraiment tout ça sur le cheveu et en font de telles conclusions.

Par exemple pour les cheveux mousseux, j’ai appris que ça pouvait être la réaction à un certain type d’alcool. J’en ai trouvé un justement dans la Gamme Volume qui n’est pas présent dans les autres gammes.
Et la Gamme Volume peut faire mousser les cheveux chez certaines personnes, dont moi.
Est-ce que la coiffeuse va vraiment voir au premier coup d’oeil, sans tester le produit sur toi, que cette gamme ne va pas à ton cheveu spécifiquement ? j’en doute ! D’autant plus qu’elle va te faire un beau brushing, qui va lisser tout bien toutes tes cuticules donc ce sera invisible au salon. Comme ma brûlure qui a été totalement invisible au salon…

Mais quoiqu’il en soit, arrêtons de tout diaboliser sans réellement savoir ce que ça fait, essayons d’aller chercher un peu plus loin.

Le fait de dire que le silicone est toxique par exemple, on peut remettre dans le contexte de la matière morte….est-ce que le vernis est toxique pour un bout de bois ? Bon encore une fois je n’ai aucun interêt à faire l’éloge du silicone ici mais je m’agace de nos conclusions sans cesse trop hâtives sans aller réellement chercher..

De plus, l’après shampoing ou le masque est censé être appliqué sur les longueurs, donc ici peu de risque niveau toxicité si ça ne touche pas la peau du crâne, si ce n’est l’accumulation qui a terme peut rendre effectivement le cheveu cracra…
On reprend le bout de bois, tu mets une couche de vernis, plus une autre plus une autre, une autre…au bout d’un moment le bout de bois est dégueulasse et difficile à atteindre….d’où la détox de 90 jours.

Après effectivement faire attention avec les shampoings bourrés de silicone, (regarder aussi quel type de silicone ) que l’on va appliquer directement sur notre tête…là oui ça risque d’étouffer le cuir de chevelu qui lui est vivant comparé à un cheveu mort…d’où l’importance de bien traiter son cuir chevelu. Et ça tombe bien c’est tout de même la priorité de Monat.

Voilà pour le moment le résultat de mes recherches.
Alors sur qui je me base pour dire tout le contraire de ce que tout le monde dit en fait ?

Je vous suggère le compte Instagram d’une chimiste spécialisée dans les crèmes et les shampoings. @sciencemeetcosmetics
Puis la très bonne vidéo de Sarah Ingle : non vos cheveux ne sont pas secs :

https://youtu.be/FdQnlQRlM2w?si=EF7XPwJ98SMyBv49

 

Il y a beaucoup d’autres vidéos d’elle. elle se base sur des études scientifiques, c’est très bien expliqué. Sa vidéo est vraiment de qualité. On a tous les passages du bouquin. On a également toutes les sources en bas de sa vidéo.

Je vous les mets d’ailleurs directement :

Chemical and Physical Behavior of Human Hair 5th Edition Clarence R. Robbins. You can buy it here: https://amzn.to/3iZ9uJ6 (but it’s super expensive!) Davis M, Stofel SW (2009) Measurement of hair moisture content utilizing novel analytical and real time techniques. J Cosmet Sci 60:80–81 Journal of Cosmetics & Toiletries, Moisturized Hair Myth: https://www.cosmeticsandtoiletries.co… J. of Cosmetics & Toiletries, Measuring the Water Content of Hair: https://www.cosmeticsandtoiletries.co… T Evans, Measuring hair strength, part II: Fiber breakage, Cosm & Toil 128(12) 854–859 (Dec 2013) TA Evans, Adsorption properties of hair, in Practical Modern Hair Science, TA Evans and R Randall Wickett, eds, Allured Books, Carol Stream, IL (2012) FJ Wortmann, A Hullmann and C Popescu, Water management of human hair, IFSCC Magazine 10(4) (2007) pp 317–320. MM Breuer, Binding of phenols by hair I-III, J Phys Chem 68, 2067-2073 (1964) CH Nicholls and JB Speakman, The adsorption of water by wool. Part IV—The influence of combined acid on the affinity of wool for water, J Tex Inst 45 T267-271 (1954) J. of Cosmetics & Toiletries, Testing Tactics—Consumer vs. Scientific Language: https://www.cosmeticsandtoiletries.co… Coconut oil study: https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/12715… Shampoo pH study: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/arti…

Je n’ai pas encore été regardé toutes les sources mais bon, j’ai déjà été regarder et lire pas mal de choses, il me manque encore beaucoup d’infos. En Parallèle je mets en pratique de mon côté certaines choses pour voir les effets des shampoings, voir comment ça réagit, ce que ça veut dire, en lien avec tout ce que j’apprends. Donc je vous ferai part au fur et à mesure du temps ce que j’en déduis.

Après, à vous de faire vos propres recherches, vos propres tests et avec plaisir pour échanger et en apprendre toujours plus sur le sujet !
Pour ma part, toutes ces informations que j’ai trouvées font tout simplement sens avec ce que je constate et les déductions que je peux faire par rapport à ma propre expérience. Je me rends bien compte que ça ne va pas dans le sens de tout ce qui se dit / se lit mais whatever !

Je continue les recherches !

A bientôt,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut